Vacances : que porter pour le voyage ?

avec Pas de commentaire

Et voilà, vos valises sont prêtes, que vous partiez à la mer, à la campagne, en Bretagne ou dans une grande ville. Mais maintenant qu’il est l’heure de partir, comment va-t-on s’habiller ?

Je vous propose quelques idées pour voyager confortablement pendant des heures, et plus particulièrement pour un long vol. En effet, le voyage en avion comporte quelques particularités à prendre en compte pour voyager dans les meilleures conditions. Mais la plupart de mes conseils seront bien sûr valables pour d’autres modes de transport.

Les chaussures

Je ne sais pas vous, mais lorsque je voyage en avion, mes jambes et mes pieds ont tendance à gonfler, et il me faut quelques heures (voire 2 jours selon le temps de trajet) pour récupérer ma silhouette initiale. Je privilégie donc des chaussures souples et dans lesquelles je pourrai me glisser facilement et sans douleur à l’atterrissage, pour ne pas avoir l’impression d’avoir la peau “sciée” ni marcher les orteils recroquevillés.

De plus il peut arriver dans certains aéroports que l’on vous demande de vous déchausser aux portiques de sécurité. Il est alors important d’avoir des chaussures que vous pouvez retirer et remettre rapidement. Non, vos cuissardes ou sandales à lacets grimpant sur le mollet ne sont pas la meilleure option 😉

Une semelle plate et antidérapante sera votre meilleure amie pour arpenter les halls de l’aéroport, pousser votre chariot, vous rendre aux toilettes pendant les turbulences sans vous tordre la cheville, courir sur le quai de la gare pour attraper votre train ou conduire en toute sécurité.

Chaussures pour voyage en avion

 

Pour tout cela, la tennis est la plus adaptée. Avec ou sans lacet voire à scratch pour gagner un maximum de temps, elle est suffisamment souple, confortable, peu étroite, plate pour vous permettre de voyager en toute tranquillité. Si comme moi, vos jambes gonflent, évitez la basket montante, qui enfermera trop votre cheville et sera inconfortable à la descente de l’avion et n’hésitez pas à vous déchausser très tôt pendant le vol. Mais pensez à remettre petit à petit vos chaussures pour ne pas comprimer vos pieds d’un seul coup à l’atterrissage : glissez vos petons dans la chaussure, puis 1/2h après, nouez les lacets sans trop serrer, de façon à réhabituer doucement vos pieds à la chaussure.
Conseil bonus : la sneaker permet de porter de grosses chaussettes, toujours utiles quand on vole dans un avion où la clim risque de vous frigorifier pendant des heures.

La tenue

Comme je l’ai dit au-dessus, en avion il fait froid. Dans certains aéroports la clim est poussée à fond. Il faut donc s’emmitoufler littéralement afin de ne pas commencer les vacances par un rhume ou pour essayer de dormir un peu sans frissonner. Mais, me direz-vous, si j’arrive dans un pays à la chaleur tropicale, je vais étouffer !
Pas si vous prévoyez plusieurs couches. N’hésitez pas à jouer à l’oignon : un débardeur, un pull fin et un gros gilet et jouez avec tout cela selon les variations de température.
Les hauts doivent être suffisamment longs pour couvrir votre dos. Ils doivent idéalement descendre jusqu’aux fesses. Rien de plus désagréable que le petit courant d’air froid qui s’engouffre dans votre dos et finit par vous glacer. Portez par exemple une longue chemise, une tunique ou une robe courte en guise de tunique, qui viendra recouvrir le bas.
Tuniques

 

Si vous en avez un, c’est le moment de sortir votre poncho qui vous enveloppera bien et pourra même faire office de couverture si vous arrivez à dormir en vol ou pendant l’escale.
Poncho

 

Quant aux bas, préférez les pantalons souples. Ils dissimulent vos jambes qui doublent de volume, tiennent chaud, permettent de bouger librement. Ils ne doivent pas serrer votre taille ni comprimer votre ventre ni vos jambes. Pour une fois, je conseillerai donc le legging, le jogpant (ce pantalon qui imite le jean dans sa coupe mais dispose d’une ceinture élastiquée), éventuellement le chino s’il ne vous cisaille pas DU TOUT le ventre et tout autre pantalon ultra confortable, mais toujours en veillant à la qualité. Même si vous ne pensez pas rencontrer de connaissances pendant votre voyage, votre dignité compte encore. Donc on oublie le jogging usé jusqu’à la corde, le legging presque transparent tellement il est fin. En plus certains leggings soulignent la cellulite. Si c’est le cas du vôtre, raison de plus pour porter un haut long, type tunique pour dissimuler ces capitons peu esthétiques.
Tenue voyage en avion

 

Retenez des matières faciles à vivre, comme le coton. Il se froisse moins que le lin et est plus doux. Il peut se faire léger ou chaud selon l’épaisseur. Il laisse votre peau respirer plus qu’une matière synthétique. A l’arrivée, même après 12h de vol, vous n’avez pas l’air d’un épouvantail malodorant.

Les accessoires

Une fois n’est pas coutume, je vous conseille d’oublier la plupart des accessoires avant de prendre l’avion. En effet, au contrôle sécurité, pensez que vous devrez tout déposer : ceinture, montre, collier, lunettes, chapeau, voire bagues et boucles d’oreilles. Gagnez du temps et jouez-la sobre. Contentez-vous du strict minimum.
L’étole peut encore une fois vous sauver la mise. Prenez-la suffisamment large pour couvrir votre gorge, ainsi que vos épaules (le froid nous tombe littéralement dessus en avion) voire le dos. Essayez d’en choisir une avec du cachemire, qui vous réchauffera sans trop d’épaisseur. Et glissez-la dans votre sac ou accrochez-la à l’anse de celui-ci lorsque vous n’en avez pas besoin.
En parlant de sac, 2 options possibles selon moi :
  • le grand cabas : un sac fourre-tout qui s’avérera fort pratique pour mettre votre portefeuille, vos billets d’avion, votre appareil photo, vos magazines, bouquins et tout ce qui pourra vous occuper pendant le trajet. Vous pouvez aussi y glisser quelques produits cosmétiques pour vous rafraîchir avant l’arrivée. Le problème, c’est qu’on a tendance à le surcharger et que son poids est mal réparti puisqu’il n’est porté que sur une épaule.
  • le sac à dos : il vous permettra de transporter beaucoup de choses tout en ayant les mains libres. L’inconvénient, c’est qu’en cas de contrôle, il est moins pratique pour attraper ses papiers. Et puis certaines poches peuvent être trop facilement accessibles à des personnes mal intentionnées, risqué si l’on ne s’en aperçoit pas.
Faites selon vos habitudes mais aussi en fonction de votre mode de vie pendant les vacances. Autant ne pas trop vous charger et prendre un sac capable de jouer plusieurs rôles. Si vous pensez bouger beaucoup, alors le sac à dos sera plus pratique. Si au contraire vous partez pour le farniente au bord de la piscine, un cabas sera peut-être plus adapté. Mon petit conseil : afin de tout trouver rapidement en cas de besoin, achetez un organisateur de sac pour ranger tout votre petit bazar, que ce soit dans le cabas ou le sac à dos.
Sacs et étoles pour voyager

 

Mes conseils pour un voyage et des vacances stylés en toute simplicité touchent à leur fin. J’espère que vous avez aimé ces articles de juillet. Et n’oubliez pas, si vous avez envie que je vous aide à boucler votre valise en vrai, contactez-moi via le formulaire. Je vous souhaite de bonnes vacances si vous avez la chance d’en avoir, où que ce soit. Prenez soin de vous.

Répondre

Pas d'inquiétude ! Toutes les données personnelles vous concernant que nous recueillons sont traitées avec la plus stricte confidentialité, conformément aux dispositions de notre politique de protection des données personnelles.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.