Avec quoi je mets… mon gros gilet

avec Pas de commentaire

Bonjour tout le monde. Et bonjour l’automne, qui est arrivé doucement. Les matinées sont fraîches mais les après-midi maintiennent une certaine chaleur. C’est à ce moment-là qu’on a une furieuse envie de ressortir son gros gilet. Celui dans lequel on aime se lover avant d’endosser les lourds manteaux. Celui qui nous réchauffe. Celui qui nous entoure de son moelleux. Celui qu’on a envie de mettre tout le temps.

Mais justement à force, il nous suit en forêt, en ville, en voiture, à vélo. Il finit par devenir passe-partout. Pratique, on ne se pose pas de question quand on le met. Mais comment ne pas finir par le traîner comme un boulet ? Comment lui laisser toute sa personnalité et le présenter comme un élément à part entière de notre tenue et non comme quelque chose qu’on a jeté vite fait sur ses épaules ?

J’inaugure une nouvelle série d’articles pour savoir comment assortir ces pièces tellement évidentes qu’elles ne nous inspirent plus forcément. Comment être sûre de composer des tenues originales mais sans prise de tête. Si vous avez de telles pièces dans vos placards et que vous avez envie que je vous donne quelques idées de tenues, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires 😉

Avec mon gros gilet : de la structure !

Quand on élabore sa tenue, il faut essayer de penser “globalité”. En effet, même si vous avez très envie de mettre une pièce de votre garde-robe le matin, imaginez avec quels autres éléments vous pourrez créer une combinaison efficace . Pensez harmonie, cohérence, équilibre.

Mon gros gilet - de la structure ! - www.bleudore.com

 

Le gilet est souvent un élément un peu mou, aux angles arrondis, aux lignes souples. C’est pour cela qu’il appartient si souvent au registre “cocon”. Du coup, si vous me suivez, mon premier réflexe est de contrebalancer si je ne veux pas avoir l’air de sortir du lit. On ajoute alors des lignes plus structurées comme avec une jupe droite ou un jean slim ou encore un collier aux formes géométriques. En structurant les autres parties de votre tenue, vous évitez un effet de rondeur sur toute la silhouette et gagnez en dynamisme.

Avec mon gros gilet : de la féminité !

Je ne sais pas ce qu’il nous a fait, mais le bon vieux “bûcheron canadien” est souvent cité en référence quand on sent qu’on a perdu sa féminité en cours de route. Et le gros gilet, tout comme la chemise à carreaux, convoque assez facilement ledit bûcheron.

Mon gros gilet - de la féminité ! - www.bleudore.com

 

A nouveau, on va rééquilibrer son allure en jouant la carte des pièces féminines à souhait. Mieux vaut éviter la jupe très volumineuse, avec force plis au risque d’épaissir sa silhouette et d’avoir beaucoup d’informations. Une coupe fluide ou près du corps fera l’affaire. La dentelle, matière féminine s’il en est, sera aussi une bonne alliée avec sa légèreté qui contrastera très bien avec l’épaisseur de la laine. Dans le même esprit, la soie (sur une blouse ou une robe) s’associe parfaitement aux lainages.

 

Avec mon gros gilet : des chaussures qui ont de la personnalité !

Le gros gilet a une allure assez décontractée, on l’aime parce qu’il est confortable. Alors pourquoi ne pas casser la “cool attitude” avec un peu de sophistication à vos pieds ? Je ne parle pas forcément de talons aiguilles, simplement de chaussures de bonne qualité, pas usées jusqu’à la corde. Même une paire de baskets convient, à condition qu’elle soit bien entretenue.

On peut aussi penser à de belles bottines, à des derbies, à des mocassins un peu fantaisie (et cette année on est servies !), le tout dans de belles matières : cuir, daim, faux poils (type poulain ou léopard) des matières naturelles, souples, nobles et surtout résistantes à l’humidité. bah oui on est en automne et pas à l’abri d’une averse.

Enfin, on n’oublie pas les accessoires, en particulier les bijoux, qui viendront aussi casser l’image trop relax du gros gilet si vous les choisissez eux aussi sophistiqués, modernes, un peu clinquants. Pensez aussi à un bon maquillage, par exemple des ongles rouges ou une bouche rose pour encore une fois donner plus d’allure à ce cardigan.

49_design_elements

Alors, cet article vous a donné envie de sortir tout l’automne avec votre bon gros gilet tout doux ? Vous avez d’autres idées à partager ici ? Ou besoin de moi pour vous inspirer avec d’autres éléments incontournables de votre armoire ?

Répondre

Pas d'inquiétude ! Toutes les données personnelles vous concernant que nous recueillons sont traitées avec la plus stricte confidentialité, conformément aux dispositions de notre politique de protection des données personnelles.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.