Relooking : pourquoi je n’en fais pas

avec Pas de commentaire

Bonjour tout le monde. Aujourd’hui j’avais envie de vous expliquer pourquoi je ne fais pas de relooking car il se peut que certains d’entre vous aient envie d’un relooking ou tout simplement, se demandent quelle est la différence entre relooking et conseil en image.

Ma vision des choses

Le relooking, terme le plus généralement connu du grand public, n’est en fait qu’une partie, une branche, du conseil en image. Comme le personal shopper, les cours de bienséance ou le tri garde-robe.

Quand le conseil en image peut s’adresser aux particuliers comme aux entreprises, le relooking ne concerne généralement que les individus. Dans cet article, je vous expliquais que le relooking, selon moi, a des effets à plus court terme qu’un conseil en image. Concrètement, le relooking, c’est un avant/après spectaculaire, où le relookeur va vous prendre en main de A à Z avec toute une équipe de professionnels du look, comme des coiffeurs, des stylistes, des maquilleurs, et parfois même des photographes pour immortaliser votre renaissance stylistique et vous donner l’illusion, le temps d’une journée, d’être une star. Dans cet exercice, on se concentre sur le look et les tendances. On prête moins d’attention à votre personnalité, votre manière de vivre et vos objectifs. C’est par exemple vous montrer par A+B que ces talons de 12cm vous font des jambes magnifiques, et vous allez acquiescer, parce que oui, vous êtes divine avec ces stilettos. Sauf que vous ne les porterez que rarement vu que dans votre vie de tous les jours, vous passez la majorité de vos journées debout/à courir/à porter des charges (rayez la mention inutile).

Après un relooking, vous pouvez être choqué(e) par le résultat, épater votre entourage, rallumer la flamme, mais souvent les effets ne durent pas longtemps.

En effet, le conseil en image, tel que je le vois, accorde plus d’importance à ce que vous êtes et au message que vous souhaitez délivrer. Il va plus loin que le relooking, il travaille plus en profondeur, il donne des clés appropriées au client, qui pourra les exploiter pendant longtemps.

Je ne jette pas la pierre à cette partie de la profession, cela peut réellement aider une personne à prendre conscience qu’il suffit de peu pour devenir quelqu’un d’autre, ou lui faire réaliser comme elle s’était négligée, qu’elle a des atouts… etc.

Le relooking demande aussi d’être pointu que ce soit pour les tendances ou pour repérer très vite chez le client ce qui peut être amélioré (voir en 2 secondes la morphologie de la personne, imaginer la meilleure coiffure pour corriger un visage asymétrique…). Peut-être qu’à long terme, je pratiquerai occasionnellement le relooking, sur des événements, parce que je crois que cela peut être très stimulant et amusant. Mais pour l’instant ce n’est pas ce que je cherche.

model-relooking

Pour vous

Je crois profondément aux bienfaits à court et moyen terme de mon activité. Je souhaite sincèrement que la personne qui se tournera vers moi en tirera du bénéfice. Cela peut être une plus grande estime de soi, de la confiance, de la féminité, de la sérénité ou de l’énergie… peu importe. L’essentiel est que votre séance fasse bouger les lignes en vous.

Quand je conseille de laisser plus de place à certaines couleurs, quand je suggère une nouvelle coupe, ce n’est pas pour créer un « waouh ». Bien sûr, j’aimerais que tous mes clients disent « waouh ! » à la fin d’un travail ensemble. Mais ce ne serait que la cerise sur le gâteau pour moi.

A la fin d’une séance, il faut que vous soyez convaincu(e) que mes suggestions vous conviennent, que vous n’ayez aucun doute au moment de passer à l’action et que vous vous sentiez capable d’assumer mes propositions.

Puis, quelques semaines plus tard, si vous revenez vers moi en m’annonçant de grands changements en vous ou dans votre vie, si les objectifs que nous avions déterminés semblent bien atteints, alors, là, je serai réellement satisfaite de mon travail. Et vous aussi, vous saurez alors que ce conseil en image était nécessaire et qu’il a été efficace.

Pour moi

Quant à moi, si je n’envisage pas encore de séances relooking dans mon offre, c’est parce que j’ai choisi ce métier pour les échanges. Tisser des liens de confiance par le dialogue et le résultat, c’est ce qui me donne envie de me lancer corps et âme dans le métier de conseillère en image. Je vibre à l’idée de faire quelque chose d’utile, de découvrir une partie de vous et de vous aider à un moment où vous avez envie de penser à vous.

Le relooking me paraît un peu trop superficiel, trop ponctuel pour m’apporter cette motivation, cet élan que m’offre le conseil en image. Certes, il peut faire un bien fou à ceux qui passent par lui, mais de ce que je vois avec ma petite et modeste expérience, j’aurais un goût de « trop peu » après un relooking.

Cependant, je ne ferme pas la porte. D’une part, parce qu’il est toujours bon de réfléchir aux évolutions possibles de son métier. D’autre part, parce que le relooking, comme je l’ai dit plus haut, peut être quelque chose de très fort à vivre, pour le particulier comme pour le relookeur en raison des émotions fortes vécues par les clients mais aussi parce que je crois que le relooking exige un certain niveau de qualité. En effet, vous devez savoir vous entourer de professionnels au même niveau d’exigence que vous, savoir travailler vite, en équipe et être à l’affût des dernières tendances, voire en avance. Ceci afin de proposer des transformations spectaculaires à la hauteur des attentes du client. Ce qui peut être tout à fait stimulant.

En résumé, le relooking, ce n’est pas (encore) pour moi, mais qui sait ? J’y viendrai peut-être.

Et vous, avez-vous déjà fait une séance relooking ? Quels ont été les effets à court et moyen terme ? Cela vous tenterait ? Vous préférez travailler en profondeur, avec une forme d’intimité, ou vous préférez vous prendre une bonne « claque » (mais gentille, la claque) par une équipe de professionnels pour avancer ?

Répondre