On solde ! Mais pas son bon sens

avec Pas de commentaire

Le dernier chocolat avalé, on s’apprête à présent à partir pour un marathon d’un autre genre : les soldes.

Cette année, les serial shoppers seront en transe dès le 6 janvier pour dénicher la meilleure affaire de l’année, ou du moins de l’hiver.

Pour ma part, pendant des années, j’allais faire les soldes parce qu’il FALLAIT faire les soldes. Mais maintenant je privilégie les achats dont j’ai vraiment besoin et, deuxième critère, qui me font plaisir. La veste ou les boucles d’oreilles que je mate depuis des mois en espérant les retrouver à prix réduit pendant les soldes.

Faire les soldes, OK, mais BIEN les faire, c’est encore mieux. Voici quelques astuces pour ne rien regretter de ses achats et faire retomber la fièvre acheteuse.

Un bon shopping, c’est un shopping intelligent, efficace et durable. On pourra procéder ainsi :

AVANT LES SOLDES

Les soldes, ça se prépare. Certes vous n’allez pas acheter une maison, mais un peu de réflexion ne nuit pas, alors :

on évalue ses besoins : acheter un douzième pull gris ne vous servira à rien, ne vous fera pas si plaisir que ça à mon avis. Par contre ce jean bien coupé, ça, ça pourrait être un achat utile. Au cours de l’année vous pouvez par exemple faire une liste des vêtements et accessoires qui vous manquent VRAIMENT (quand, à plusieurs reprises, vous vous êtes dit « ah, si j’avais ça, ça compléterait parfaitement mon look » ou « il me faut vraiment un pull chaud« ), et la ressortir la veille des soldes. Pour être perfectionniste, on peut même faire un classement des articles par ordre de priorité.

on prend une photo de sa penderie : pour éviter les doublons, prendre conscience qu’on a déjà beaucoup de vêtements et s’assurer une fois en magasin que son achat potentiel pourra bien être associé à plusieurs de nos vêtements.

on se fixe un budget : j’avoue, ce n’est pas la partie que je préfère et encore moins celle que je respecte le plus. Mais au moins, j’ai conscience de ce qui me reste sur mon compte et j’anticipe les charges à venir (c’est bien beau de faire les soldes le 6 janvier, mais si on n’a pas le frigo rempli jusqu’à la fin du mois, c’est morose).

EN MAGASIN

Ça y est, vous avez repéré l’article qui fait battre votre cœur, et qui correspond à vos objectifs listés auparavant ? Très bien, mais avant d’aller faire 23 minutes de queue à la cabine d’essayage, on vérifie quelques points.

  • la coupe : à première vue, est-ce que ça correspondra à votre morphologie ? Si vous êtes petite, laissez tomber ce long manteau, ou si vous êtes plutôt du genre à porter des chemises ajustées, oubliez cette chemise qui semble bien large.
  • la taille : on prend la bonne taille. Oui, je sais, vous allez me dire « évidemment ! », mais j’en connais qui prennent systématiquement la taille en-dessous, par amour propre ou parce que c’est sûr, vous allez le faire ce régime. Ou juste parce que la réduction est super alléchante, on est tenté de prendre la première taille venue, et advienne que pourra. Non, on est honnête avec soi-même, et on passe son chemin.
  • la couleur : si vous avez fait un conseil en image, vous connaissez les couleurs qui vous donnent bonne mine et vous mettent en valeur. Est-ce que cet article répond à ces critères ?
  • la matière et l’entretien : toutes les matières ne sont pas bonnes pour votre silhouette et certaines risquent de ne pas survivre à quelques lavages. Celle-ci pèsera-t-elle sur vos épaules ? Est-ce la qualité que vous recherchez ? Est-ce que le lavage à la main, c’est vraiment votre truc ? Vous aurez le temps et l’argent de l’emmener au pressing pour un nettoyage à sec ?
154H
source : www.gratisography.com/

A cela vous pourriez ajouter d’autres points à vérifier, comme l’accord avec vos convictions (made par des petits enfants ? non ! de la vraie fourrure ? jamais !), ou si ça ferait un bon basique, ou encore si c’est complètement mode ou déjanté comme vous, bref tout ce qui sera bon pour freiner votre achat.

DANS LA CABINE D’ESSAYAGE

Si vous achetez sur Internet, privilégiez les marques que vous connaissez bien. Un 42 chez X correspondra plus à un 40 chez Y. Donc pas question de s’en remettre au destin, je vous rappelle que cette année, on a décidé d’acheter intelligent, efficace et durable.

Ensuite, on passe en revue son dressing mentalement ou grâce aux photos prises comme recommandé plus haut, et on s’assure que son armoire n’a pas de place pour une quatrième veste gris anthracite ni pour la copie conforme de ce chemisier bleu.

Toujours avec ces photos, réfléchissez aux combinaisons que vous pourriez créer avec ce nouvel article. Il faut pouvoir le porter dans minimum 2 combinaisons.

Une fois le précieux enfilé, on s’observe sous TOUTES les coutures. Avec ce pantalon, accroupissez-vous. Ça va, vous n’avez pas la circulation coupée ? Il ne baille pas outrageusement dans le dos ? Et avec cette blouse, croisez les bras et assurez-vous que les coutures ne donnent pas l’impression qu’elles vont lâcher. Avec cette hauteur de talon, vous arriverez à marcher combien de temps ? Le cuir est-il suffisamment souple ? Sa coupe vous permet-elle de bouger, de respirer, de vivre ? Pas de transparence mal placée ? Rien que vous n’assumeriez pas ? Alors vous êtes en bonne voie pour la caisse et dégainer votre carte bleue. Félicitations, vous avez été raisonnable !

 

Ah, et ultime conseil : AMUSEZ-VOUS ! 😉

Répondre

Pas d'inquiétude ! Toutes les données personnelles vous concernant que nous recueillons sont traitées avec la plus stricte confidentialité, conformément aux dispositions de notre politique de protection des données personnelles.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.