Colore la vie – épisode 7

avec Pas de commentaire

Bienvenue dans la série estivale de Bleu Doré. Tout l’été je vous emmène sur les chemins de la couleur, pour apporter éclat, originalité et vie à vos looks. Pour cela, je vous propose de découvrir une palette de couleurs qui marchent bien ensemble. De cette association soufflera peut-être un vent de fraîcheur dans votre garde-robe. En tout cas, j’espère surtout vous démontrer que maîtriser les combinaisons colorées, c’est à la portée de toutes ! Il suffit de comprendre, puis d’oser et de s’amuser !

Colore la vie : la tenue de la semaine

Un ensemble chatoyant et un imprimé ethnique, dans la mouvance « wax », sont au coeur de la tenue de la semaine :

source

La couleur phare et ses numéros complémentaires

Tout comme le look ultra pointu de l’épisode 4, je ne vous invite pas à vous lancer dans un look similaire si ce n’est pas votre genre. On s’intéresse ici à la couleur uniquement. Nous avons donc une dominance de vert, tant sur le top que sur la jupe longue. Deux nuances de vert qui dialoguent ensemble mais aussi avec le prune et un jaune tout sage.

Pourquoi ça marche

Faisons appel à notre roue chromatique pour décortiquer le look du jour.

Le vert est presque bleu à certains endroits de la tenue, particulièrement sur la jupe. Nous avons là une harmonie (2 coloris voisins sur le cercle chromatique), ce qui est toujours une bonne option pour porter plusieurs couleurs. Vous serez sûres de ne pas faire d’erreur. Le bleu entre aussi en harmonie avec le violet, ce qui nous fait déjà 3 couleurs qui fonctionnent très bien ensemble grâce à cette recherche d’harmonie. Le jaune paille vient illuminer et réchauffer la composition. Mais c’est surtout la couleur opposée du violet, ce qui offre un contraste très intéressant.

Pourquoi on ose

Avec ses 4 couleurs et 2 imprimés, ce look est audacieux. Pourtant il respecte une certaine harmonie pour un rendu très esthétique. Le contraste jaune/violet est beau et est tout de même discret, il ne vient pas heurter notre regard puisqu’il ne concerne qu’une toute petite partie sur le haut de la tenue.

Par ailleurs, on n’a pas l’habitude de mélanger les imprimés. Mais c’est tout à fait possible, surtout quand comme ici on a une cohérence entre les éléments. Le fil conducteur dans cet exemple est l’imprimé ethnique et le vert. C’est un parti pris osé, certes, mais je trouve qu’il y a des prises de risque qui méritent d’être saluées.

N’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de cette association dans les commentaires. Bel été 😉

Répondre