Colore la vie – épisode 1

avec Pas de commentaire

Bienvenue dans la série estivale de Bleu Doré. Tout l’été je vous emmènerai sur les chemins de la couleur, pour apporter éclat, originalité et vie à vos looks. Pour cela, je vous propose de découvrir une palette de couleurs qui marchent bien ensemble. De cette association naîtra peut-être un vent de fraîcheur dans votre garde-robe. En tout cas, j’espère surtout vous démontrer que maîtriser les combinaisons colorées, c’est à la portée de toutes ! Il suffit de comprendre, puis d’oser et de s’amuser !

La couleur : comment ça marche ?

Commençons par poser les bases : la couleur répond à quelques codes, élaborés à partir des 3 couleurs primaires (cyan, magenta et jaune) et des couleurs complémentaires (secondaires et tertiaires). Le tout est regroupé dans une roue chromatique, toujours déclinée dans le même ordre, comme celle-ci :

Je vous ai déjà expliqué comment créer des monochromes, des camaïeux, des contrastes pour porter des vêtements colorés sans craindre la faute de goût. Je vous ai aussi expliqué comment réintroduire la couleur dans ses tenues. Alors après la théorie, passons à la pratique à travers ma nouvelle série estivale !

 

Colore la vie : la tenue de la semaine

 

source

 

La couleur phare et ses numéros complémentaires

Dans ce look, le bleu domine. Dans une tonalité vive principalement, mais aussi en plus pâle et en marine. On note de belles touches de rouge, des lèvres jusqu’aux pieds en passant par le sac à main. Et puis, çà et là, d’autres couleurs achèvent de pimenter cette tenue.

Pourquoi ça marche

Nous sommes ici dans le registre de la vivacité avec surtout un bleu éclatant. Couleur primaire, il est décliné dans un camaïeu. Cela allonge la silhouette visiblement. Pour éviter le monochrome, la jeune femme a posé du rouge qui titille nos pupilles. Le rouge, placé à côté du bleu sur la roue chromatique, est en harmonie avec celui-ci. Autre couleur primaire présente : le jaune, mais par touches, en accessoire et sur une seule partie de la silhouette. On lui a associé un prune, qui est sa couleur complémentaire, et un vert, qui assure une belle harmonie avec le jaune.

Pourquoi on ose

Cette combinaison de couleurs est dynamique, vive, lumineuse. Assurément, ce look ne passe pas inaperçu. Mais aucun faux pas à lui reprocher.

De plus, il sort du sacro-saint code qui nous dit « pas plus de trois couleurs dans une tenue ». Ici, nous sommes en présence d’harmonies, d’un camaïeu, de complémentarités… et l’on finit par obtenir une fresque électrique, savamment maîtrisée cependant.

N’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de cette association dans les commentaires. Bel été 😉

Répondre